TS 42′

TS 42′

Very beautiful version of the excellent TS42 which revolutionized the design and conception of the sports cruising catamaran when it was released. Around twenty examples were produced and this limited series will remain in the minds of fast cruising enthusiasts the perfect synthesis of an attractive silhouette, a stiff and robust sports chassis and inspired hydrodynamics. This example with carbon partitions, carbon cross (front beam and compression beam) and rotating chimney mast (without spreaders) Lorima is the culmination of the concept. In family use, this TS42 has completed a Caribbean AR and several Mediterranean-Canary cruises. It is today in the French Mediterranean in perfect condition (900 engine hours)

Prix : 670,000€
Size: 12,98cm x 7,42cm x 19,60cm (LxWxH)
Weight: 5835 kg

Description

 

PHOTOS SOUS LE TEXTE

Fiche technique du modèle

Architecte : Christophe Barreau

Constructeur : Marsaudon Composites

Matériau : Sandwich mousse verre poly/vinylester

Longueur : 12,98m

Largeur : 7,42

Tirant d’eau : 1,60 (version ailerons)/ 90cm (version à dérives)

Tirant d’air : 20m

Poids lège armé : 5835kg

Déplacement maximum : 7612kg

Longueur du mât : 17,60m

Surface GV : 56m2/62m2 (version à corne)

Solent : 34,4m2

Trinquette : 15m2 (option)

Genaker : 80m2

Motorisation : 2x30cv Yanmar

Transmissions : saildrive

Gas oil : 2x90l

Eau : 2x110l

Nombre de couchettes : 3 doubles (1 single en coursive en option)

EXTRAIT DE L’ESSAI PARU DANS MULTICOQUES MAG/MULTIHULLS WORLD

On a dit que le TS42’ était joli, léger et bien construit, mais le ramage tient il les promesses du plumage ? La météorologie de la fin mars en Bretagne (même sud !) ne prédispose pas aux insolations, mais offre des conditions ventées favorables aux navigations dynamiques. Entrons donc dans le vif du sujet : Le joli mât carbone cheminée rotatif à été mis en place et réglé la veille par Lorima, les voiles North installées. Les moteurs tournent, l’électronique NKE fonctionne, tout va bien pour la sortie inaugurale du cata ! Nous appareillons avec le plein de fuel et 7 équipiers à bord. Les hélices tripales repliables Gori extraient énergiquement le bateau du ponton malgré le vent de travers. Nous envoyons sans effort la GV équipée de coulisseaux à billes Harken et déroulons le solent sur étai textile, l’impression de facilité se confirmera tout au long de ces deux jours. La GV de 62m2 et le solent de 36m2 restent véritablement à taille humaine, certains réglages sont encore manuels ! Les pratiques de la passe de Lorient savent qu’elle peut être difficile par vent d’Ouest créant un clapot revêche dans l’axe , pourtant l’aisance du 42’ est évidente ; il démarre au prés dans la rade comme un bolide et s’élance vaillamment à l’assaut du chenal. L’équilibre de barre est parfait et le cap super efficace (biellette de liaison rigide extérieure, jolis safrans elliptiques, paliers et mèches Jefa). Dérive sous le vent à fond en bas, je ressens dès les premières minutes les messages positifs très clairs de la plateforme. Au près, le TS se joue littéralement des vagues courtes ; calé sur ses voûtes dans une attitude très moderne qui permet aux flotteurs d’exprimer toute leur capacité de franchissement, il monte dans le vent à 10nd. L’allure est confortable, sereine et le passage à la vague d’une souplesse remarquable. À la sortie du chenal, dès qu’il est possible d’ouvrir un peu les réglages, la vitesse se stabilise à 12-13nd à 70° du vent. L’équilibre longitudinal est surprenant et, sous toute la voilure dans 18-20nd réels, le châssis n’est jamais pris en défaut et ne souffre pas du tout. Sa raideur est manifeste, le gréement sous le vent reste tendu ; la rigueur structurelle participe concrètement au plaisir de pilotage. La descente s’effectue à 15-18nd ponctuée de longues séances de glisse avec le sentiment d’une importante réserve de puissance et de sécurité ; le TS indique clairement son envie de faire parler la poudre bien au delà des 20nd. L’allure aurait été idéale pour un bord (tonique) sous genaker, mais nous n’en disposions pas encore. La météo du lendemain annonce des passages de fronts à 28-30nd fichiers, laissant présager des rafales supérieures à 35. Nous prenons donc un ris et sous solent entier (36m2 !), mettons le cap sur l’ouest de Groix. Le paysage marin a changé de registre, pourtant le bateau nous met immédiatement en confiance et sort le grand jeu. Les bonnes sensations de la veille sont bien présentes, mais (toujours au près serré) dans cette mer hachée, l’aisance du 42’ devient carrément enthousiasmante et son agilité nous bluffe ! Dans ces conditions nerveuses et exigeantes, il reste tolérant dans les surventes et d’une efficacité rare. Son équilibre calme notre vigilance. Entre 9,8 et 12,5nd (au près !), l’athlète se joue du terrain miné. Le jeu de voiles 3DI (kevlar-carbone), la croix (tube de compression, poutre avant, cathédrale), la poutre arrière, la cloison de mât en fibres noires et la qualité de fabrication favorisent bien sûr cet exercice de précision, mais la géométrie inspirée du dessin reste un élément essentiel et perceptible. La manière dont cette carène nage souplement en toutes circonstances génère un sentiment de glisse permanente sous les pieds à l’origine de la satisfaction unique qu’elle procure. Ce “petit” catamaran semble en avoir beaucoup sous le pied ; la mer est maintenant formée, houachée de bonnets déferlants et malgré notre vitesse de 14-16nd au reaching, nous ne recevons pas d’embruns ! Au grand largue, ce skieur de neige profonde fléchit ses appuis et dégage naturellement ses spatules ; il surfe avec une aisance surprenante à 18-19nd stabilisés. Le barreur, confortablement calé dans un large siège protecteur pourvu de cale-pieds place les étraves avec 2 doigts, l’effet directionnel des safrans est chirurgical.

TS 42  mis à l’eau en octobre 2018

Liste des principaux équipements en option :

Chariot GV

Bossoirs

Stores moustiquaires

Accastillage Code 0/ Code D Profurl

Accastillage trinquette Profurl

2ème galette pour trinquette

2ème winch en pied de mât

2 Hublots supplémentaires carré

Radeau survie 6 P +24 heures

Batterie service 240 Ah sup.

Contrôleur PICO de batteries/eau/gasoil

Panneaux solaires 2X320 Watts sur bossoirs

Prise de quai + chargeur + rallonge de quai

Projecteur de pont LED

Couplage batteries moteurs

Prise USB double dans chaque cabine

HIFI bluetooth/4 haut-parleurs étanches

Mât carbone LORIMA gréement dormant Kevlar MAFFIOLI

Cloisons carbone

Dérives carbone

Rallonge des jupes

Trinquette hybrid Technique Voiles

GV 68 m2 /Solent hybrid Technique Voiles

Croix carbone Lorima

Laque blanche sur bôme

Technifurl 117 m2 Technique Voiles sur galette

Code 0 Technique Voiles

Spi Asymétrique 2022 Technique Voiles

Code 0 régate de 2023 Technique Voiles

Spi asymétrique 168 m2 Technique Voiles 2022

Code 0 régate de 2023 Technique Voiles

2 Windex  en tête de mât

Lazy bag

Plaque de cuisson 3 feux ENO 2023

Four gaz ENO 2023

1 cabine avant aménagée

1 coque propriétaire

Chauffe eau 2X 20 Litres

2 WC électriques

Réfrigérateur coffre 130 Litres refroidissement à eau

Douchette de jupe avec mitigeur

Déssalinisateur 65 litres AQUABASE

Pompe eau de mer cuisine

Caractéristiques

Modèle / Version TS 42
Chantier / Boatyard MARSAUDON COMPOSITES (LORIENT FRANCE)
Architecte / Architect CHRISTOPHE BARREAU
Année de construction / Launching year 2018
Matériaux / Material SANDWICH MOUSSE VERRE POLY/VINYLESTER/CLOISONS, DERIVES ET CROIX CARBONE
Pavillon / Flag Français
TVA Payée / Paid VAT leasing en cours (225000€)
Longueur / LOA 12,98 m
Largeur / Beam 7,42 m
Tirant d'eau / Draft 0,90 m
Poids / Weight 5835 kg
Surface au près / Winward sail surface 102
Système anti-dérive / Keel type Dérives carbone
Motorisation / Engines 2X30hp Yanmar (900h)